Edentation totale
Vous avez perdu la totalité de vos dents, soit au maxillaire (en haut) soit à la mandibule (en bas) soit sur les deux arcades. La solution traditionnelle du dentier n'est guère satisfaisante.

 - Crédit photos CONSULT PROLes dents tiennent grâce à leur racine. Quand une dent manque, il est classique de s'appuyer sur sa racine pour la reconstituer (couronne, prothèse).

Quand la partie visible de la dent manque, on peut alors s'appuyer sur les dents ou les racines d'à côté pour reconstituer la dent absente (bridge).


 - Crédit photos CONSULT PROQuand toutes les racines sont absentes, il est alors impossible de trouver un appui pour faire tenir les prothèses classiques. Il est traditionnel de concevoir une prothèse totale adjointe, encore appelée "dentier". Si son esthétique est parfois satisfaisante, il est peu probable que son confort soit agréable, voire supportable.


Même s'il est esthétique, le traditionnel dentier suppose de réduire le confort (goûter, embrasser...) et la fonction (mâcher, croquer, mordre...)


Indépendentaire Editeur - Tous droits réservés
Radiologie
Les radiographies permettent de visualiser à travers le corps la totalité des dents et leur environnement osseux, ainsi que le crâne et les articulations mandibulaires.

Radiographies intraorales

Elles sont effectuées au cabinet dentaire.
  • radiographie périapicale, d'un groupe de dents, de leurs racines et structures environnantes.
  • radio interproximale, ou "Bitewing" permet de déceler les caries et défauts des couronnes dentaires des deux arcades.
  • radiographie occlusale ou mordu facilite l'examen du maxillaire ou de la mandibule.


Radiographies extraorales

Elles sont effectuées dans les cabinets de radiologie ou dans certains cabinets dentaires.
  • la téléradiographie du profil crânien, utilisé surtout en orthodontie permettant les mesures nécessaire au diagnostic.
  • panoramique ou orthopantomogramme, cette radiographie permet de visualiser la totalité de la bouche, d'une articulation à l'autre.


On distingue les radiographies argentiques ayant comme support un film et les radiographies numériques qui sont prises par un capteur numérique ou une plaque photosensible. L'image numérique est alors stockée dans un ordinateur.