Le kyste
L'examen de vos radios laisse apparaître sous une dent couronnée, un granulome (ou kyste dans le langage courant) à l'extrémité de sa racine. Bien qu'indolore pour l'instant cette tumeur bénigne peut évoluer à tout moment et provoquer un abcès. Si elle n'est pas soignée, la dent risque à terme d'être perdue.

Qu'est ce qu'un granulome ?

 - C'est une poche de tissus mou due à la présence de bactéries toxiques dans les racines. Généralement le granulome se développe sans douleur et sans signes extérieurs pendant plusieurs années. Quelquefois, la poche infectée produit du pus qui s'évacue à l'extérieur par une fistule. Un petit orifice se forme sur la gencive qui apparaît légèrement boursouflée.

A la radio le granulome se manifeste par une tâche noire autour de la racine.

Comment est-ce arrivé ?

Le granulome est la conséquence d'un traitement imparfait de la racine (dévitalisation). Il peut s'agir d'un nettoyage insuffisant des canaux qui ne sont pas bouchés jusqu'à leur extrémité ou d'une obturation peu hermétique, qui a laissé passer des bactéries de la salive,jusqu'à l'extrémité de la racine. Ces microbes enfermés dans la dent irritent les tissus qui l'entourent et provoquent l'apparition d'une lésion inflammatoire dans l'os.

Pourquoi traiter un granulome ?

La poche créée par le granulome prend la place de l'os dans lequel la dent est plantée. Très souvent si l'on ne fait rien, l'extrémité de la racine se détruit progressivement et la guérison de la dent est compromise. Parfois, la petite lésion devient un kyste, qui forme une très grosse cavité à l'intérieur de la mâchoire. Suivant sa localisation et son importance, l'infection peut aussi évoluer vers les dents voisines, les sinus ou les fosses nasales.

Les abcès déclenchés par les granulomes peuvent être résorbés par des antibiotiques qui supprimeront momentanément les signes douloureux mais sans traiter la cause véritable du problème. L'infection poursuivra ainsi inexorablement son travail travail de destruction.

Les granulomes et les kystes doivent impérativement être traités.


Indépendentaire Editeur - Tous droits réservés
Traitement des parodontopathies
Le traitement comprend les étapes suivantes :

  • l'apprentissage d'une hygiène bucco-dentaire rigoureuse. Cette étape est cruciale, le patient doit éliminer quotidiennement avec attention toute la plaque dentaire, nettoyer les petits espaces inaccessibles à la brosse à dent par des brossettes inter dentaires.Il peut aussi mettre en évidence de la plaque avec des substances colorantes (révélateur de plaque) et utiliser un hydropulseur etc.
  • Le traitement initial consiste à éliminer les causes directes (tartre, plaque) ou indirectes favorisant (zones de rétention, force occlusale, etc.) pour assainir le terrain: Détartrage manuel ou à ultra-sons, polissage des dents, surfaçage radiculaire, contention des dents mobiles récupérables, traitement des caries, répartition des forces occlusales.
  • Le traitement chirurgical parodontal est adapté à la quantité de tissus détruits. Il peut être limité à la gencive, ou à la gencive et à l'os alvéolaire pour supprimer les poches osseuses, éliminer les bactéries dans les lésions profondes, redonner à la gencive une forme fonctionnelle.


Exemples de traitement:

  • Recouvrement de la racine dentaire dénudée par un apport de gencive effectué par greffe.
  • Régénération de la gencive par pose d'une membrane.
  • Reconstruction osseuse par apport de substitut osseux permettant la cicatrisation osseuse.