Conseils de soins quotidiens
Vous pouvez éliminer vous-même la plupart des bactéries responsables de la maladie parodontale. En effet, vous pouvez contrôler la plaque dentaire - cause de leur prolifération - grâce à des soins quotidiens.

La brosse

La brosse - La brosse -
Munie de poils souples et d'une petite tête, elle est très efficace sur les surfaces en contact avec la langue, la joue ou les dents de l'autre mâchoire. Il existe de nombreuses techniques, mais il faut surtout retenir de frotter ces trois surfaces au moins deux fois par jour pendant trois minutes avec le dentifrice que vous recommandera votre praticien.


L'alimentation

Evitez le grignotage entre les repas ainsi que l'absorption de boissons sucrées. Réservez ces plaisirs pour les repas et brossez-vous les dents après. En cas d'impossibilité, il existe des brosses à dents adaptées (plus petites, jetables ou à poser au bout du doigt). Le chewing-gum, recommandé contre les caries, ne vous aidera pas à lutter contre la parodontite.

Les brossettes

Les brossettes - Les espaces inter dentaires sont inaccessibles à la brosse traditionnelle, c'est pourquoi une brossette adaptée permet d'y déloger la plaque. Un seul aller-retour suffit souvent. Ne soyez pas découragés par les saignements, c'est justement le signe de la présence de plaque qui irrite la gencive, ils disparaîtront après quelques jours.


Le fil

Les brossettes - Les brossettes -
Certains espaces inter dentaires sont si fins que seul le fil peut s'y glisser. Il s'agit d'utiliser la tension du fil entre vos doigts pour "racler" les surfaces inter dentaires afin d'en détacher la plaque. Deux passages sont utiles entre chaque dent : un par côté.


La plaque

C'est une couche invisible et molle, formée de bactéries et d'aliments décomposés, qu'il est facile d'enlever avec un simple brossage. Une fois durcie, cette pellicule se transforme en tartre que seul votre chirurgien-dentiste pourra faire disparaître.


Indépendentaire Editeur - Tous droits réservés
L'édentation unitaire
Votre bouche présente une dent absente qui est, la conséquence d'un déchaussement, d'une fracture ou de l'aboutissement du processus de la carie. Même en l'absence de douleur ou de préjudice esthétique elle doit être remplacée.

Votre dentition forme un ensemble solidaire

Vos 32 dents forment un ensemble stable, chaque dent se maintient en place en s'appuyant sur sa voisine d'à côté et d'en face.


Une dent absente peut déstabiliser toute une bouche.



1. Les deux dents voisines chercheront le contact et s'inclineront vers la dent qui sort de son orifice, sa base étant moins large.

2. La dent qui se trouve en face de la dent absente n'est plus enfoncée dans son orifice par la mastication, elle cherchera ainsi un butoir en sortant de la gencive.

3. En se penchant la dent aura laissé un espace libre pour les débris alimentaires qui provoqueront à terme des caries.

4. En se déplaçant la dent aura laissé un espace libre entre elle et la gencive, ce qui peut provoquer un déchaussement.

5. L'os qui maintenait la dent absente ne servant plus à rien, il finira par se résorber et disparaître, affaiblissant ainsi le maintien des dents voisines.

6. Les deux dents voisines ne peuvent plus s'appuyer sur la dent absente et auront tendance à se pencher vers le vide.


Une dent absente doit impérativement être remplacée.