La prothèse conjointe
 - Bridge

Lorsqu'il n'est pas possible de conserver une dent trop délabrée, celle ci doit être extraite. Pour son remplacement afin de préserver un bon équilibre dentaire et une bonne efficacité de mastication, il faut recourir à la technique du bridge qui consiste à prendre appui sur les deux dents voisines bordant l'édentation. Les implants dentaires peuvent constituer un alternative.

Le bridge comporte plusieurs éléments, les ponts remplaçant les dents absentes en prenant appui sur les dents naturelles restantes ou implants.

On appelle piliers, les dents qui supportent le bridge, les éléments intermédiaires étant la travée du bridge franchissant l'espace édenté et remplaçant les dents absentes.

Tous les types correspondant aux couronnes unitaires sont valables pour les bridges.

Bridge collé

La dent manquante est maintenue par collage sur la face non visible des dents contigües.

Attachements

Lorsque l'on désire supprimer l'emploi de crochets disgracieux lors de la réalisation de prothèse conjointe couplée à une prothèse adjointe, on utilise un ou plusieurs attachements. Cet attachement sert d'ancrage à la prothèse mobile, il est inclus à la prothèse conjointe. De nombreux types d'attachement sont disponibles en fonction des cas, un attachement ressemble à un bouton pression.


La pulpite
Vous venez de consulter en urgence pour une douleur intense sur une dent. Bien que cette douleur ai été soulagée en urgence par votre praticien, cela n'a pas suffi à en supprimer les causes.

Votre douleur est causée par une réaction inflammatoire très douloureuse encore dite "rage de dent" : c'est la conséquence de l'évolution d'une carie pas ou mal soignée.

Une carie est tout d'abord petite, puis, si elle n'est pas soignée avec les techniques appropriées elle continue à s'étendre en détruisant davantage de tissu dentaire. Petites ou de moyennes étendues, il est possible d'arrêter leur évolution sans grande difficulté.


En revanche, une fois que la carie a atteint le nerf de la dent, elle provoque une inflammation très douloureuse. II est possible que cette inflammation se produise sous un plombage, un composite ou une prothèse.


L'évolution peut dégénérer vers une mortification du nerf de la dent provoquant un abcès : la douleur est alors encore plus forte, puisqu'une infection bactérienne vient se rajouter à l'inflammation et que le tout est contenu sous ces restaurations.


Que faire en cas d'urgence?

Votre praticien vous a soulagé en urgence :

L'acte d'urgence a consisté à vous soulager rapidement et à vous remettre, généralement, une prescription médicamenteuse : respectez scrupuleusement cette ordonnance afin que le praticien puisse agir sur des tissus moins inflammatoires... et donc moins douloureux

Votre praticien vous donnera un rendez-vous

Afin de programmer confortablement la durée nécessaire et le plateau technique adéquats pour traiter la cause de votre douleur. N'hésitez pas à le rappeler en cas de difficultés.