Soins du parodonte
 - Les gencives ont un rôle dans la protection des dents en recouvrant et protégeant l'os et leur ligament. Elles constituent la première ligne de défense contre les effets destructeurs des bactéries.

Le parodonte est constitué par :
  • la gencive,
  • le ligament alvéolo-dentaire,
  • le cément,
  • l'os alvéolaire.


Gencive saine

Une gencive saine ne saigne pas, ni en mangeant, ni au brossage des dents, encore moins spontanément. Elle n'est pas "gonflée", ni douloureuse. Sa couleur est rose, sa capacité de défense par la sécrétion de cellules immunitaires est intacte permettant une protection contre les bactéries et les virus.

Premiers signes

Saignements, douleurs, gonflements. Ces signes annonciateurs d'un problème gingival doivent inciter à consulter rapidement. Les bactéries sont passées sous la gencive et amorcent des "dégâts" dans les tissus sous jacents. Le responsable le plus fréquent : le biofilm ou plaque dentaire.

La gingivite

Le gonflement de la gencive augmente, l'inflammation s'installe (teinte rouge violacé), la douleur et les saignements sont plus fréquents. Si elle est non traitée, la gingivite peut évoluer vers une pathologie plus importante : la parodontite.

La parodontite

Les tissus de soutien de la dent sont touchés, l'inflammation et l'infection progressent. Les récessions gingivales apparaissent.

L'os alvéolaire est touché et se détruit avec perte d’attache de la dent. La destruction va progresser pour devenir ensuite irréversible. Si rien n'est fait en temps voulu, la mobilité dentaire va conduire à la perte de la dent.

Les causes

Les bactéries de la plaque dentaire, le tartre, les variations hormonales (femme enceinte), la prise de certains médicaments(cœur, épilepsie, greffe), le tabagisme, le stress, le diabète, l'âge ou encore un défaut de brossage sont les principales causes des pathologies parodontales.


Dévitalisation et couronne
Votre praticien vous a prescrit des médicaments et recommandé de dévitaliser la dent en question, puis de la protéger par une couronne. En effet, la dent dévitalisée est fragile et doit être protégée pour éviter une fracture ultérieure.

Dévitalisation de la dent

La première étape du traitement en urgence a supprimé momentanément les effets de la pulpite, mais sans en traiter les causes. Cette deuxième étape consiste à dévitaliser la dent concernée et à nettoyer la ou les racines de la dent abîmée.


Remplacement du nerf par des matériaux antiseptiques

Cette dent maintenant dévitalisée est devenue fragile ; en effet, le traitement des racines (la dévitalisation) a enlevé une bonne partie de la substance à l'intérieur de la dent, substance qu'il faudra remplacer par une pâte antiseptique.


Consolidation interne

La dent sera éventuellement consolidée par un inlay-core, ce travail délicat et long doit être effectué dans d'excellentes conditions techniques, car un traitement incomplet pourrait provoquer une infection qui mettrait en péril l'avenir de votre dent. C'est pourquoi, il est indispensable de prévoir une durée adéquate pour votre rendez-vous et une disponibilité complète de l'équipe et du plateau technique, impossible à assurer dans l'urgence.


Protection externe

La couronne prothétique peut faire face aussi efficacement qu'une dent saine aux pressions de la mastication - en son absence, un réflexe d'évitement vous incitera à mastiquer de l'autre côté, mettant ainsi en péril l'équilibre de votre bouche, déséquilibrant le bon fonctionnement des dents entre elles.


Les dents dévitalisées doivent être couronnées.